Une nouvelle expérience, un nouveau concept.

J’ai eu le privilège de rencontrer Meryl et Julie, deux femmes ultra engagées. Elles nous présente lors d’une interview, leur projet à Lyon.

Une source d’inspiration et très impactant pour l’environnement ainsi que notre santé.

Je vous partage aujourd’hui l’interview #1 eco responsable, je ne vous cache pas qu’il y a des best-of. On a rien lâché et on la faite. 

 

Un message que l’on tenez à faire passer.

 

Vous avez le choix entre la vidéo et l’écrit.

Si vous préférez lire voici quelques lignes de cette interview

🍃Dites-nous en plus sur vous deux (Prénoms, passion, valeurs……)? Présentez-vous (une seule à la fois lol)?

Julie,

31 ans coach sportif avant tout puis masseuse et formée en sophrologie (multipass lol).

Sportive depuis toujours…sport co-individuel, encadrement en cours co et coaching personnel.

Du cardio au renfo en passant par le renforcement postural et le yoga, méditation et en finissant par le boxing ou encore urban training en extérieur…

Bref, j’adore mes métiers et je suis passionnée des 3 !

Je suis aussi une passionnée de danse (15 ans dans les jambes lol), du rire ( j’adore rire et faire rire les gens). Je kiff GRAVEEE les gens, les relations ( je suis parfois hypra-sociable ) !!!

Difficile de te donner toutes mes valeurs lol mais en priorité je pense que c’est :

  • le respect de l’humain,
  • de la nature,
  • de la vie quoi…
  •  la justice,
  • authenticité,
  • esprit d’équipe ( ça c’est la sportive qui parle lol).

Je suis quelqu’un d’entier en fait et je vis ma vie a 100% épanouie et de façon responsable ! Aujourd’hui je suis plus que jamais engagée dans l‘écologie au niveau perso et pro..

Je veux faire partie de ces femmes qui ont éveillé les consciences pour un mieux être sociétale, personnel ( émotionnel, physique..) désolé c’est un peu long.. J’ai encore du mal à synthétiser..;)

.

Meryl,

31 ans multifonctions lol ^^

 

Petite fille d’agriculteur, mon chemin à était aussi rapidement tracée.. les bons produits.

La cuisine, salé-sucré, mon lien avec la nature et la conscience du travail des producteurs… en plus de ça je suis gourmande alors de façon naturelle. Je suis allée dans la restauration. J’ai fait l’école VATEL (hôtellerie et restauration et ça m’a bien cadré lol)  à LYON.

J’ai voulu aller plus loin alors je suis devenue directrice de restaurants pendant plusieurs années. 100% engagée dans la cause environnementale, je cherche toujours des new alternatives dans la cuisine comme dans ma vie perso, pour consommer et vivre de façon plus responsable. En parallèle je suis aussi thérapeute, spécialisée dans l’alimentation instinctive. Formée aussi en naturopathie holistique, je suis aussi passionnée par l’être humain ! Et plus spécialement par l’évolution spirituelle de chacun de nous … j’adore mes métiers, c’est fluide, inné et du coup je me sens à ma place chaque jour dans chacune de mes fonctions.

Désolé c’est aussi un peu long mais trop dur il y a trop de choses lol !

🍃Si on fait cette interview aujourd’hui, c’est pour présenter votre PROJET un petit coin de Paradis eco responsable, Expliquez-nous cet engagement?

Au Gaïa tout sera respectueux de notre santé et de l’environnement :

  • fournisseur d’énergie responsable,
  • cuisine bio,
  •  locale et zéro déchet,
  • retour de la consigne, 
  •  fournisseur en vrac,
  • mobilier de récup,
  • monnaie locale,

On a envie de montrer l’exemple que OUI vivre autrement c’est possible et on ne perd pas de plaisir ! Et on veut aussi créer un lieu où donner des réponses à ceux qui s’en posent “comment vivre plus responsable au quotidien?”

🍃Pourquoi cette envie de créer Gaia ?

Il y a 4 ans on a fait un travail introspectif qui nous a fait changer notre façon de consommer et l’année dernière on est partie 1 année en voyage en Asie, et autour du Pacifique et nos prises de consciences se sont étendues … et notre engagement pour l’environnement n’a fait que grandir

De retour en France on a eu besoin de faire quelque chose qui a du sens pour nous.

🍃Comment vous -est devenu l’idée d’entreprendre ?

Cette envie est venue de notre recherche de sens dans notre job. Méryl a toujours eu l’âme d’entreprendre , Julie non, mais quand on est partie en voyage on à moduler nos coachings-accompagnements qu’on faisait en France sous forme de programmes vidéos et coachings skype.

On a créé un e-commerce et là le côté entrepreneurs et bosser ensemble s’est développé. quand on est rentré en France on c’était dit : soit on repart sois on continue de bosser ensemble et on alors on créera  “ un lieu qui nous ressemble, responsable, et dans lequel il y aura du partage, des good vibes et une envie d’avancer”.

7 mois après, on réalise notre envie! c’est ouf on est trop fières !!

🍃A quelles personnes s’adresse ce lieu ?

A tout le monde 🙂 N’importe quel âge, sexe, orientation sexuelle, CSP, des personnes aussi qui veulent bosser… on veut apprendre aux gens à re-vivre ensemble, se re-parler, aller à la rencontre de l’autre,  même si on ne se ressemble pas ou qu’on à pas les mêmes idées.

🍃Pour que ce petit havre de paix voit le jour, qu’est ce que vous avez eu l’initiative de faire ?

Oser rencontrer plein de gens, parler, discuter, aller à la rencontre de l’autre. Et ça … c’est vraiment quelque chose qu’on hésite à faire et pour nous c’est ce qui nous a porté.

Sortir des sentiers battus : L’idée a été de ne pas suivre le chemin classique des café/restaurant à Lyon (pas les mêmes circuits, pas les mêmes fournisseurs, pas les mêmes façons de faire, assumer ses idées, envies, choix…).

Notre objectif est d’être le plus cohérent dans notre démarche responsable et pour ça … on doit trouver toutes les alternatives

🍃Quelles sont les perspectives envisagées pour la suite de GAIA (comme c’est une évidence que la campagne participative sera un Grand succès) On vise loin ?

Haha oui on espère que la campagne va être une réussite ! Quoi qu’il en soit on a de beaux projets pour le Gaïa … on aimerait en ouvrir d’autres (en France ou ailleurs ^^) et faire en sorte que ce modèle devienne un modèle “normal” dans la restauration. Ne plus être un concept mais que cela devienne le chemin de tous les créateurs d’entreprise dans ce secteur.

 On cherche donc à créer un modèle qui soit duplicable facilement, que “respectueux de l’environnement” soit égal à “viable financièrement”

Vous voulez contribuer à la campagne participative de Gaia CoffeHousse il suffit de cliquer.

 

Aimie

Je contact Aimie
Aimie

Author Aimie

More posts by Aimie

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.