Tu ne sais pas de quoi il s’agit, ne t’en fais pas, nous avons parlé ensemble.

Nous y sommes, nous sommes en plein dedans.

La semaine du développement durable a commencé le 30 mai et se finit le 5 juin 2019, soit dans 2 jours.

Il est encore temps de savoir ce qu’elle réserve.

Même si selon moi, il est désolant de voir qu’il faut faire ce genre d’événement, pour sensibiliser gens à cette cause. Particulièrement, un impact logique sur la santé et l’environnement.

C’est un sujet qui me touche, de par mon métier mais également personnellement.

Et j’ai très envie, de te partager ce sujet. Pourquoi pas te sensibiliser. Et oui le but est d’avoir un impact positif, chez tout le monde. Les petites actions ont un enjeu bien plus importante, quand elles sont multipliés, une grosse action dans le temps.

En attendant le mois mondiale, ou l’année, voir le siècle, même qu’on est plus besoin d’en parler, tellement nous serons durablement développé. Allons-y.

 

Le retour aux sources

Lancement de la semaine du développement durable fut en 2003 pour la première fois.

Des appels à projets sont mis en place dans les collectivités locales et les organismes privés. Afin de permettre d’organiser des différentes sections visant les thématiques du développement durable.

À l’occasion de la semaine du développement durable, partout en Europe, de nombreuses activités et initiatives sont mises en place pour que l’on avance nous aussi dans le développement durable, la transition écologique.

Pour ma part développement durable n’est que du « bon sens ».

Des enjeux

  • D’économie
  • Lien social
  • Santé
  • Environnemental
  • Écologique

 

Les objectifs de cet événement

Tu es prêt pour une prise de conscience.

Cet événement a pour but

  • Expliquer ce qu’est le développement durable
  • Sensibiliser chacun à ses enjeux
  • Facilité une mondialisation concrète individuelle collective
  • Les thèmes 2019

Cette année le thème central est « les objectifs du développement durable ».

17 objectifs thématiques de l’ agenda 2030 du développement durable donne la base de l’événement

objectifs, eco responsable, ecologique, développement naturelle, aimie photo, photographe, nomade, durable

  1. Pas de pauvreté
  2. Faim « zéro »
  3. Bonne santé et bien-être
  4. Éducation de qualité
  5. Égalité entre les sexes
  6. Eau propre et assainissement
  7. Énergie propre et d’un coût abordable
  8. Travail décent et croissance économique
  9. Industries innovations et infrastructures
  10. Inégalité réduite
  11. Villes et communautés durables
  12. Consommation et production responsable
  13. Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques
  14. Vie aquatique
  15. Vie terrestre
  16. Paix, justice et institutions efficaces
  17. Partenariats pour la réalisation des objectifs

 

Agenda 2030

Il définit le programme de développement durable.

Pour transformer notre monde, l’agenda 2030 mise sur les “5 p”

  • Partenariat
  • Paix
  • Prospérité
  • Planète
  • Peuple

Des petits gestes éco-responsable à gros impact

À notre échelle, que l’on soit simple particulier ou professionnel de métier de bouche. Oui je fais le choix de me porter sur l‘objectif de l’alimentation et ceux qui en découlent. Ayant choisi d’exercer la Photographie Culinaire éco-responsable, mais quand ils sont ils sont aussi adapté à ma vie personnelle.

Geste 1 : 0 plastique

Boycott les pailles en plastique, d’ailleurs qui sont moches, mais principalement parce qu’elles massacrent la faune aquatique.

En 2021 elles seront interdites. Et oui, le plastique que ce soit les pailles ou autre, polluent les océans, par conséquence, les animaux aquatiques aussi en subissent les conséquences.

Privilégier les matières durables et le “fabriquée en France” si possible (pour les Français habitant en France) il en existe en

  • Inox
  • Paille

Geste 2 :  0 Alu

Nous avons tendance à conserver nos aliments du style des fruits ou des légumes coupés, bio pour certains d’entre nous en l’enveloppant dans du film alimentaire ou du papier alu. Et voilà, des efforts pour la planète et pour sa santé son ruinés en un instant.

Pas de panique, des alternatives existent

  • Des Bee wrap ( tissu en coton bio enduit de cire d’abeille réutilisable, lavable, antibactérienne)
  • Des emballages en tissu avec élastique ( exemple pour conserver les restes d’un plat)
bee wrap, gimmethgoodstuff, aimie photo, développement durable, ecologie, eco responsable, zéro déchets

copyright https://gimmethegoodstuff.org

Geste 3 : 0 gâchis

La surconsommation est dans l’air du temps. Toujours acheter neuf et souvent des choses donc tu n’as même pas besoin.

As-tu déjà pensé à donner une deuxième vie à un objet, un vêtement ?

Et le gaspillage alimentaire, on en parle.

La consommation, n’ai pas juste acheter pour acheter. L’achat procure du plaisir sur le moment mais au final n’apporte rien de bien-être en soi sur le long terme.

Un défi est lancé depuis le début de l’année 2019. C’est une bande de citoyens énervés et engagés qui décident de faire prendre conscience aux gens, qu’un autre moyen plus éthique que la matrice de la société nous embarquer.

Le défi rien de neuf, consiste à réunir au moins 100 000 adeptes du

  • troc,
  •  recyclage,
  • partage,
  • de l’échange,
  • de l’occasion,
  • de la frippe,
  • pour prouver que l’on peut consommer autrement qu’avec le fric.

Riendeneuf.org

too good to go, aimie photo , anti gaspillage alimentaire, photographe, développement durable, eco responsable, ecologie,

copyight https://toogoodtogo.fr/fr


too good to go, aimie photo , anti gaspillage alimentaire, photographe, développement durable, eco responsable, ecologie,

copyight https://toogoodtogo.fr/fr

Pour le gaspillage alimentaire, c’est le troisième plus gros pollueur au monde.

 

Et pourtant cela paraît dingue, mais c’est une réalité.

C’est simple de limiter à petite échelle, en commençant par notre consommation quotidienne.

  • Faire des menus à la semaine
  • Ne plus aller faire les courses dans les supermarchés ( super pollueur)
  • Réveil magasin vrac, le marché, les producteurs locaux, les AMAP, la ruche qui dit oui
  • Doser, quand vous cuisiner
  • Faites votre repas pour le boulot
  • Cuisiner au lieu d’acheter des plats industriels
  • Penche-toi sur les invendus des magasins
  • Prends les aliments dit moches

Connais-tu TO GOOG TO GO, les produits invendus des magasins partenaires de toogoodtogo pour un prix réduit ?

Ce qui permet de ne pas aller jeter, et d’être consommé.

Le petit bémol que je trouve c’est que les partenaires mets les produits dans les emballages en plastique ou un non recyclable et cela produit les déchets supplémentaires.

Tu es professionnel dans l’alimentation pense à opter pour une inscription à toogoodtogo afin de réduire toi aussi tes déchets et donc le gaspillage.

Geste 4 : 0 restes

La cuisine à zéro gâchis, c’est possible. Il existe des techniques ancestrales de conservation, il est temps de les expérimenter.

  • Saler
  • Macérer
  • Fumer
  • Fermenter
  • Stériliser
  • Congeler

N’aie pas peur de te découvrir une passion.

Avec les restes, nous pouvons créer aussi d’autres plats. Si tu veux des recettes et des explications à redécouvrir, tu peux en savoir plus dans le livre “la cuisine zéro gâchis » de (Thierry Souccar éditions)

 

Geste 5 : 0 soda

Sais-tu ce que contiennent vraiment les SODAS à proprement dit. Les industriels, continuent à nous pourrir la santé, mais aussi l‘environnement.

STOP aux boissons industrielles (sodas, jus de fruits, boissons énergisantes)

Boissons industrielle notamment le Coca-Cola

  • Sucre à fond 42kcl /200l
  • Acidifiants ( E338, E330, acide citrique, E290, E210, E211, E220)
  • PH 2,8
  • Caféine
  • Caramel ( il s’agit du caramel de classe 4, réalisé au sel du sulfite et d’ammoniaque E150d
  • Feuille de coca (centaine de tonnes toujours utilisé feuille de cocaïne )
  • Vanille
  • Huile essentielle ( on y trouve molécules carbonées « terpero » composés d’oxygène  « esters, aldéhydes, lactones, composés azotés et soufrés)
  • Autre additif des soda (hors Coca-Cola)

Agent de charge, huile destinée à empêcher la séparation de l’émission, les ester de glycérol (E445), isobutyrate, acétate de surose, antioxydant, agent moussant (saponine, E999..)

Pour en savoir plus sur le Coca-Cola, à lire “qu’y a-t-il dans le Coca-Cola pdf”

Colas commerciaux chacun sa recette

Des colas biologiques et en France arrêt sur le marché

  • Anjou Cola à Anjou
  • Breizh cola et Beuk cola en Bretagne
  • Corsica Cola en Corse
  • Chtila Cola dans le nord de la France
  • Elsass Cola en Alsace
  • Fada cola à Marseille
  • Auvergnat cola et bougnat Cola en Ardèche
  • Vendée cola en Vendée
  • Alp Cola et MonTania Cola dans les 2 Savoies et en Isère
  • Meuh Cola à base d’ingrédients biologique et éthique en Normandie
  • Euskola au Pays basque

euskola, pays pasque, aimie photo, photographe culinaire, eco responsable, développent durable, ecologieEn plus d’être très mauvais les sodas et les boissons industrielles tout confondu, génère des déchets notamment les bouteilles en plastique qui finissent dans le ventre des baleines.

Il est cependant possible de fabriquer soi-même ses boissons et sans se prendre la tête

  • Naturelle
  • À base de plantes
  • techniques de fabrication simples

Pour toi j’ai trouvé des trésors un peu de lecture

Geste 6 : 0 briquet

Tu savais que les vrais qui sont impossible à recycler. 7 milliards de briquet jetable son produit chaque année.

La cigarette, le barbecue, les bruits d’anniversaire, allumer la gazinière sans pezzo, tant de choses dans le briquet est sollicité.

À la place tu peux choisir des briquets rechargeables ou des allumettes, 30 fois moins polluante. Ou bien même un briquet solaire et oui c’est existe et c’est efficace

allumette, eco responsable, ecologique, développement naturelle, aimi ephoot, photogrpahe, nomade, brindilles.fr

copyright https://www.brindilles.fr/lot-de-4-boites-d-allumettes-ecologiques-a15522.html


briquet solairen développement durable, ecologique, eco responsable, aimie photot, photographe, bbatterie solaire

https://www.batterie-solaire.com

Objetsolaire.com, batterie-solaire.com

 

Geste 7 : second oeuvre naturel

Une déco zen, ça existe. Les peintures murales pour connaissance de cause, j’ai constaté qu’elles sont composées des substances nocives. Pas très éco-responsable. Mais il est tout à fait possible de rafraîchir ses murs avec de la peinture naturelle et responsable.

Des Bretons, on se la peinture biosourcée, sur la marque Algo.

Aller à base d’algues.

algo, peinture naturel, développement durable, eco responsable, France, photographe, aimie photo, écologie, alguesCircouleur basé à Blanquefort en Gironde (33), fabrique de peinture à base de peinture recyclée point aussi fabriquée en France à partir de fond de pots inutilisés

Ton restaurant, ton épicerie vrac à repeindre, fait le de manière écologique.

peinture recyclée, gironde, aimie photo, développement durable, ecologique, eco responsable, photographe

copyright http://circouleur.com/

Peinture-algo.fr

Circouleur.fr

 

Un petit geste + un petit geste = une avancée énorme

Parfois perdu dans cette sur information sur l’écologie, nous ne savons pas vraiment qu’est-ce qui serait intelligent de faire.

Tout d’abord, par ma propre expérience, il faut commencer étape par étape. Par quelque chose qui nous tient à cœur.

Mais, tu te demandes peut-être, si tes petits gestes éco-responsables vont sûrement servir à quelque chose.

Dis-toi bien que nous sommes nombreux à appliquer des gestes éco-responsables, consciemment ou inconsciemment.

ecologie, aimie photo, nomade, eco responsable, développement durable, photographe

Que ce soit

  • Trier
  • Recycler
  • Économiser de l’eau
  • Réduire l’électricité
  • Passer à l’électricité verte
  • Consommer local
  • Opter le mode zéro déchet
  • Faire un truc compost
  • Se déplacer

La liste peut encore continuer. Des immenses problèmes environnementaux sont en jeu. Et  se demander si tes gestes écologiques du quotidien ont un impact est normal.

Si toi, tu as opté c’est petit geste, les personnes qui t’entourent aussi avec leurs capacités et leur volonté,. Également ces petits gestes écologiques. Le développement durable n’est pas un effet de mode, c’est une question qui devrait même pas se poser, tellement c’est logique.

La nature est le moteur qui nous maintient en vie. Il faut préserver cette richesse.

 

1+1+1+1+1+1+1………. = UN ÉNORME IMPACT POSITIF

L’action massive par des petits gestes et sur la durée est bien plus importante qu’une grosse action.

Quand une personne agit, elle en entraîne une autre et ainsi de suite.

 

Cet événement nous aide

Chaque villes se mobilisent pour nous faire découvrir des actions, qui vont être menées ou que tu peux mener à ton échelle.

Consulter le programme de ta ville. Souvent relier sur Facebook.

Pour ma part, j’ai trouvé celui de Hendaye dans le Pays Basque (64).

Je t’invite à découvrir l’article si tu es du Pays Basque et le programme en PDF ici.

objectifs, eco responsable, ecologique, développement naturelle, aimie photo, photographe, nomade, durable, hendaye, pays basque

Aimie

Aimie

Author Aimie

More posts by Aimie

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.