Mes débuts dans la photographie !

Avant 2015, je ne connaissais vraiment rien ❌ dans ce domaine, je ne savais même pas ce qu’il y avait plusieurs modes sur un reflex (appareil photo numérique à objectif interchangeable) et différents formats de capteurs.

À partir de 2015 jusqu’à fin 2016, j’ai fait mes débuts avec le “Bridge” de ma mère.

Il faut bien commencer avec quelque chose. À ce stade-là, je ne connais absolument rien. Avant je pensais qu’il suffisait simplement d’appuyer sur le déclencheur.

 

😂 Ha Ha La bonne BLAGUE.

 

Je n’avais pas nécessairement le temps de pouvoir shooter, mon nouveau travail, m’épuisait 😴 et me prenait beaucoup de temps. Des journées de dingue, à plus pouvoir tenir debout. D’ailleurs, ma santé en a pris un coup.

👌C’est fin 2016, que j’ai pu investir dans mon premier Reflex que j’ai encore aujourd’hui, après de longs mois de recherches, de comparatifs, des allers-retours en magasin pour voir si en main, si il me convenait, pour ne pas vouloir me tromper dans mon choix. J’ai enfin franchi le cap.

Voilà le moment est arrivé, je commande, ce qui va devenir mon bébé. Mon Reflex SONY Alpha 99.

 

Photo prise avec mon téléphone

 

Ce n’est pas parce que ce n’est pas un CANON ou un NIKON, que SONY cela ne vaut rien. Bien au contraire, SONY ce n’est pas que Playstation ou les téléphones Xpéria.

 

Et c’est vraiment, en 2017, que j’ai pu exercer ma passion à fond, j’ai du temps devant moi il faut que je l’exploite.

“Cette passion pour la photographie est devenue un pilier”

Je me spécialise

J’ai décidé de me spécialiser en tout premier dans le paysage et l’architecture basque et un jour une proposition m’a permis de découvrir la photo culinaire gastronomique un monde que j’apprécie et que j’affectionne beaucoup.

 

Autodidacte par choix !!

J’ai toujours été de nature à me débrouiller par mes propres moyens.

J’aime apprendre par moi-même, le fait d’être formatée par quelqu’un ne corresponds pas à mon état d’esprit.

L’autodidacte est la meilleure façon pour moi de m’épanouir et avancer correctement dans ma passion.

La photographie demande un minimum de bases, et de l’entraînement, une bonne pratique afin d’améliorer son expertise.

J’utilise différents supports pour parfaire mon expérience

  • Ouvrages techniques📘📙
  • Ouvrages de gestion, juridique, fiscal, marketing📕📗
  • Formation sur internet (type masterclass)💻
  • Magazines photos📚
  • Groupes d’échanges

 

Comme je le dis plus haut, je suis plus à l’aise en étant autodidacte.

J’apprends à mon rythme, et je peux organiser mes journées comme bon me semble.

  • Je peux mieux me concentrer sur mes 3 domaines de prédilection.
  • Je pense qu’un diplôme ne fait pas le photographe.
  • La créativité, cela se cultive et ne s’apprend pas.
  • J’ai le privilège de pouvoir choisir les supports qui m’intéressent et ce qui me sera bénéfique (livres, magazines, vidéos YouTube, masterclass par internet, recherches sur internet, association).
  • Pas besoin de s’éparpiller dans des domaines dont je ne pratique pas.

Le talent d’un photographe se juge au résultat et à sa vision photographique.

Aimie.